par Floriane carrot

Pourquoi utiliser un parafoudre ?

La foudre est un l’un des principaux phénomènes externes à l’habitat capable de générer des défaillances de systèmes électriques et électroniques important.

Un appareil électrique ou électronique peut supporter un certain niveau de tension sur une durée très réduite. Cependant, cette situation va faire réduire ou va faire atteindre très rapidement la durée de vie de l’appareil.

Le nombre de foudroiement est répertorié sur une carte qui définie la quantité de foudroiement par année nommée aussi niveau Kéraunique sur le territoire français. En fonction des départements, on constate que des territoires sont plus ou moins soumis à la foudre.

Pour les départements définis en rouge sur la carte (niveau kéraunique supérieur à 25) , il est fortement conseillé d’installer un parafoudre.

La mise en place d’un parafoudre est une sécurité apportée à l’installation électrique de l’habitat. Quel que soit la technologie de parafoudre utilisé, le risque d’incendie et de défaillance des systèmes électriques est considérablement réduit avec l’ajout de cette protection.

1/ Les technologies parafoudre


Il existe 3 technologies de parafoudre :


•    Les éclateurs nommés généralement parafoudre type 1
•    Les varistances nommées généralement parafoudre type 2
•    Les diodes Zener nommées généralement parafoudre type 3

Les parafoudres type 1 « éclateurs » offre la possibilité d’absorber des courants de foudre très important. Ils sont très robustes et émettent un courant de fuite nul.  Cependant leur temps de réaction est lent, ce qui peut engendrer un pic de tension important sur le réseau électrique domestique.

Les parafoudres type 2 « varistances » présente l’avantage d’avoir aussi un fort pouvoir d’écoulement (absorption du courant de foudre) avec un temps de réaction correct. La tension résiduelle qui est injecté sur le réseau est importante, supérieur à 800V.

Les parafoudres type 3 « diode zener ou appelé aussi écrêtage » sont très réactifs. Ils ont un temps de réponse très court, capable d’absorber des courants de foudre très très important tout en limitant le pic de tension rejeté sur le réseau électrique, tension de protection limité à 800V en toutes circonstances. L’inconvénient de cette technologie est le cout qui est extrêmement élevée.

2/ Gamme de parafoudre proposé par Bricolage direct

Bricolage direct propose une gamme de parafoudre auto protégée de marque « OHTMEC – référence 423547 pour le réseau monophasé et la référence 423563 pour le réseau triphasé. Ces parafoudres fonctionnent avec des varistances (technologie de type 2). Ils possèdent un disjoncteur intégré. Il n’y a donc pas de protection électrique supplémentaire à ajouter.

Parafoudre pour réseau monophasé
Parafoudre pour réseau triphasé

Tout parafoudre est alimenté en entrée du tableau électrique avant les interrupteurs différentiels de protection. On le connecte juste après le disjoncteur d’abonné. Il est impératif de le relier à la borne de terre. Section de câble préconisé : 6 à 10 mm2.

3/ Raccordement et installation

Le raccordement des parafoudres s’effectue selon le schéma suivant donnant la priorité à la continuité de service. La section minimum recommandée pour le conducteur de terre est de 6 mm2.

Les liaisons entre les conducteurs actifs et le parafoudre ainsi qu’entre le parafoudre et la barrette collectrice de terre doivent être aussi courtes et directes que possible (<50cm), tel que recommandé par le guide UTE C15-443.

Schéma de connexion électrique

De même, il est préconisé d’effectuer une liaison courte et directe entre la barrette de terre du tableau et la terre afin d’optimiser l’efficacité du parafoudre.

Recommandations

Si le parafoudre est raccordé en aval d’un disjoncteur différentiel, celui-ci doit être de type  S- Le raccordement à la terre est indispensable.

4/ Maintenance du parafoudre

Vérifier périodiquement l’indicateur d’état du parafoudre : si le voyant est allumé, le parafoudre est en fonctionnement normal. S’il est éteint alors que la manette du déconnecteur intégré est en position haute ou si la manette ne tient pas en position haute, le parafoudre est usagé, il doit être changé !

La manette du déconnecteur intégré en position haute (ON).

>> Voyant allumé = OK

>> Voyant éteint = à changer

Bricolage direct propose également une gamme de parafoudre à varistance type 2 non protégé :

·         Ref 714024 : parafoudre pour réseau monophasé   ( 1 neutre et 1 phase)    

·         Ref 714025 : parafoudre pour réseau triphasé ( 1 neutre et 3 phases)    

Schéma de connexion électrique

Il est nécessaire d’associer chacun de ces parafoudres à un disjoncteur de protection 32A utilisé comme sectionneur de protection (déconnecteur).

Le raccordement s’effectue selon les recommandations de la norme NFC15-100. Les schémas ci-contre prévoient l’utilisation d’un déconnecteur associé dédié au parafoudre pour donner la priorité à la continuité de service. Il convient de limiter au maximum les longueurs de connexion afin de préserver l’efficacité du parafoudre (< 50 cm).

5/ Fonctionnement du parafoudre

Lorsque le parafoudre est connecté et que son voyant mécanique est vert, la protection est active. Les surtensions qui surviennent entre les conducteurs actifs et la terre seront écrêtées.

Suite à un cumul de petites surtensions développant un courant inférieur au courant nominal de décharge ou par une surtension exceptionnelle de forte amplitude, la fin de vie des composants internes peut créer un échauffement qui sera éliminé par le déconnecteur thermique interne.

Cette déconnexion est indiquée par un changement d’état du voyant mécanique. Si la fin de vie est en court-circuit, le déconnecteur associé sépare alors le parafoudre de l’installation.

En cas de fin de vie du parafoudre il doit être remplacé dans les meilleurs délais pour retrouver la protection de l’installation.

Articles similaires
  • Gamme de tableaux électriques NALTO
    20 mars
    Gamme de tableaux électriques NALTO
    Notre gamme de protection électrique Nalto correspond à l’essentiel des produits dont vous avez besoin pour réaliser une installation simple, sûre et efficace pour vos projets de construction ou rénovation. Avec NALTO, nous vous proposons le meilleur rapport qualité/prix en termes de protection...
    Lire la suite
  • Dimension du tableau électrique
    30 avril
    Dimension du tableau électrique
    La taille d’un tableau électrique est définie par rapport à la surface habitable du logement. Différents critères tel que le mode de chauffage utilisé (électrique ou non), la présence d’une pompe à chaleur, la présence d’un système de domotique peut augmenter considérablement la taille du coffret...
    Lire la suite
  • Qu'est ce qu'un tableau électrique ?
    4 mai
    Qu'est ce qu'un tableau électrique ?
    Un tableau électrique, aussi appelé tableau de répartition ou de protection, fait le lien entre le réseau extérieur d’électricité et celui de votre appartement ou maison. Il s’agit d’une enveloppe plastique qui rassemble tous les circuits électriques de la maison, dans le but de protéger les...
    Lire la suite
  • Barbecue gaz ou charbon, que choisir ?
    11 juin
    Barbecue gaz ou charbon, que choisir ?
    La saison des grillades approche, et vous vous demandez quel type de barbecue sera le plus approprié ? Vous disposez d’un jardin ou d’un balcon, vous souhaitez rester en bon termes avec le voisinage, ce que vous appréciez par-dessous les saveurs authentiques d’une cuisson au feu de bois…
    Lire la suite
  • Videosurveillance DIOD
    6 août
    Videosurveillance DIOD
    L’ensemble des produits de notre gamme de vidéo surveillance DIOD a été conçu en prenant en compte une simplicité d’installation et d’utilisation. Chaque produit fonctionne en local mais également peut être connecté via la box en wifi (réseau internet) de la maison. Ainsi via une application à...
    Lire la suite